Blog

Cas clinique Gynécologie-Obstétrique dans la collection ECN intensif

Cas clinique Gynécologie-Obstétrique dans la collection ECN intensif

Avant-propos
Cet ouvrage est le fruit de la collaboration entre l’Association des Gynécologues et Obstétriciens en Formation (AGOF, association des internes de la filière Gynécologie-Obstétrique), et le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens (CNGOF, société savante fédératrice de la Gynécologie-Obstétrique).
Les deux présidents (N. Nocart pour l’AGOF, B. Hédon pour le CNGOF) ont constitué 19 binômes interne-professeur. Chacun, interne ou professeur, des 38 rédacteurs constitutifs de ces binômes a eu la charge de rédiger puis de faire valider par son binôme, un dossier progressif et une série de questions isolées.
Cette association originale avait pour but que le fond (responsabilité principale du professeur) et la forme (point sur lequel les internes ont une sensibilité particulière en raison de la proximité avec leur propre ECN) puissent être optimisés.

La thématique a été laissée au libre choix de chaque binôme, afin que chaque dossier puisse évoluer librement et couvrir plusieurs items, comme cela doit être le cas pour des questions d’ECNi.
Les deux présidents ont assuré la coordination de ce travail, ont veillé à ce que tous les principaux items de l’ECNi relevant de la Gynécologie-Obstétrique soient évoqués, enfin ils ont également assuré la validation de l’ensemble des contenus.
Nous vous souhaitons une bonne préparation à l’ECNi, et surtout que vos patientes puissent bénéficier de ce que vous aurez pu apprendre en faisant cet entrainement spécifique.

B. Hédon
président du CNGOF
N. Nocart
président de l’AGOF

 

Cas clinique 1 ++

Madame D. est une patiente de 35 ans, troisième geste, deuxième pare, qui a accouché deux fois à terme sans complication. Son groupe sanguin est A rhésus positif; elle pèse 58 kg pour 1,63 m. La patiente est immunisée contre la toxoplasmose, non immunisée contre la rubéole.
Son oncle du côté maternel est décédé à l’âge de 45 ans et présentait un trouble du comportement sévère.
La plus jeune soeur de la patiente a eu des difficultés scolaires. Elle est actuellement titulaire d’un certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Les deux neveux de la patiente, Timéon et Léo, sont pris en charge en institut médico-éducatif pour un retard mental.
La grossesse actuelle est spontanée, sans particularité.

Question 1
Vous voyez la patiente pour son échographie de datation à 12 SA. Que représente la mesure ci-dessous ? (cliquez pour agrandir)

A la longueur cranio-caudale
B le diamètre bipariétal
C la clarté nucale
D les os propres du nez
E le décollement des membranes

Voir le corrigé

Question 2
Concernant le dépistage de la trisomie 21 à partir des marqueurs du premier trimestre, quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) ?

A le test de dépistage de la trisomie 21 est obligatoire
B il s’agit d’un calcul de risque combiné
C un risque > 1/250 doit faire discuter une amniocentèse
D un caryotype fœtal est systématiquement proposé aux femmes de plus de 38 ans
E le caryotype fœtal est l’examen qui confirme le diagnostic

Voir le corrigé

Question 3
Quelle pathologie vous évoque les antécédents familiaux de la patiente ?
A trisomie 21
B syndrome de Turner
C syndrome de Klinefelter
D trisomie 18
E syndrome de l’X fragile

Voir le corrigé

Question 4
Ci-dessous, une partie de l’arbre généalogique de la famille de Madame D. (Cliquez pour agrandir)

Que signifie le sigle pointé par la flèche ?

A une interruption médicale de grossesse
B une grossesse en cours
C une mort fœtale in utero
D une fausse couche spontanée
E un enfant mort-né

Voir le corrigé

Question 5
Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) ?

A il s’agit d’une maladie autosomique dominante
B il s’agit d’une maladie autosomique récessive
C la grand-mère de Madame D. était obligatoirement conductrice
D il s’agit d’une maladie liée à l’X
E le grand-père de Madame D. a transmis le gène muté

Voir le corrigé

Nous venez de voir les 5 premières questions du premier cas clinique (sur 14 questions) de l’ouvrage Gynécologie-Obstétrique

Principaux items abordés :
item 22 : Grossesse normale
item 23 : Principales complications de la grossesse
item 26 : Prévention des risques foetaux : infection (…)
item 29 : Prématurité et retard de croissance intrautérin: facteurs de risque et prévention
item 43 : Problèmes posés par les maladies génétiques : le syndrome de l’X fragile (…)
Référence :
Suivi et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées (HAS, mai 2016).

http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/suivi_des_femmes_enceintes_-_recommandations_23-04-2008.pdf

Le retard de croissance intra-utérin. RPC (CNGOF, 2013).

http://www.cngof.asso.fr/data/RCP/CNGOF_2013_FINAL_RPC_rciu.pdf

© 2017, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Auteurs

Association Des Gynécologues Obstétriciens En Formation (Agof), Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF), Pierre Seners, Clément Cholet

Clément Cholet
Interne en radiologie et imagerie médicale, Paris
Pierre Seners
Neurologue, Paris

Vous préparez les ECN ? Tous les quiz ECN sur le blog

Laissez un message

Auteur(s): Association Des Gynécologues Obstétriciens En Formation (Agof), Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF), Pierre Seners, Clément Cholet

Partager:

Réagir à cet article