Blog

Échographie Doppler des troncs supra-aortiques

Échographie Doppler des troncs supra-aortiques

A. Long

Les troncs supra-aortiques (TSAo) assurent la vascularisation de la tête et des membres supérieurs. L’échographie Doppler des TSAo explore les segments proximaux et cervicaux de ces artères. La pathologie artérielle la plus fréquente est la maladie athéroscléreuse. Les autres pathologies sont les dysplasies, les dissections, les lésions radiques et les maladies inflammatoires.

Anatomie

Anatomie normale

La figure 2.1 illustre l’anatomie des TSAo. Ils comportent le tronc artériel brachiocéphalique (TABC), l’artère carotide commune gauche et l’artère sous-clavière gauche. Le TABC, la partie proximale de l’artère carotide commune gauche et de l’artère sous-clavière gauche sont intra-thoraciques.
Le TABC se divise en artère carotide commune droite et artère sous-clavière droite.
L’artère carotide commune droite naît à la base du cou, longe par en dehors l’axe trachéo-oesophagien et se bifurque en carotide interne et carotide externe en arrière de l’angle de la mandibule.
La carotide interne est renflée à son origine (bulbe), est postéro-externe et ne donne pas de branche dans son segment cervical. Elle chemine vers la base du crâne et l’artère ophtalmique, collatérale intracrânienne, naît de sa terminaison. La carotide externe est antéro-interne et donne des branches, dont l’artère temporale. Il existe des anastomoses entre l’artère ophtalmique et les branches de la carotide externe.

L’artère sous-clavière droite a un trajet concave vers le bas, en arrière de la clavicule, au-dessus du dôme pleural et se dirige vers le défilé thoraco-brachial. Elle donne l’artère vertébrale.
L’artère vertébrale droite est constituée de cinq segments : l’origine (V0) à la face postéro- supérieure de l’artère sous-clavière droite ; un segment pré-transversaire (V1) ; un segment inter-tranversaire entre C6 et C2 (V2) ; un segment sous-occipital (V3) ; un segment intracrânien (V4). Elle rejoint son homologue contro-latérale pour former le tronc basilaire.
L’artère carotide commune gauche naît de la crosse de l’aorte, longe par en dehors l’axe trachéo-oesophagien et se bifurque en carotide interne et carotide externe. La hauteur de la bifurcation peut un peu différer entre les deux côtés.
L’artère sous-clavière gauche naît de la partie terminale de l’aorte horizontale et est donc plus postérieure que son homologue. Elle donne l’artère vertébrale gauche.
L’artère vertébrale gauche est constituée des mêmes segments que son homologue qu’elle rejoint pour former le tronc basilaire.

Variantes les plus fréquentes
■ Naissance de l’artère vertébrale gauche à partir de la crosse de l’aorte.
■ Asymétrie de calibre des artères vertébrales.
■ Naissance commune du TABC et de la carotide commune gauche.
■ Naissance de l’artère sous-clavière droite en aval de l’origine de l’artère sousclavière gauche (artère sous-clavière droite rétro-oesophagienne).

Indications

■ Symptômes neuro-vasculaires hémisphériques ou postérieurs : accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique transitoire ou constitué.
■ Insuffisance vertébro-basilaire vraie (troubles de l’équilibre avec instabilité et latéro-pulsion ; vertiges rotatoires avec nausées ; troubles visuels aigus et transitoires : amaurose, diplopie, flou visuel, drop-attacks correspondant à une chute par dérobement des membres inférieurs, sans perte de connaissance).
■ Bilan de diffusion de la maladie athéroscléreuse diagnostiquée dans un autre territoire (artériopathie des membres inférieurs, coronaropathie).
■ Bilan de diffusion d’une pathologie artérielle rare diagnostiquée dans un autre territoire (fibrodysplasie, artériopathie inflammatoire).
■ Bilan pré-opératoire d’une chirurgie lourde.
■ Souffle latéro-cervical ou sus-claviculaire.
■ Asymétrie tensionnelle.

Techniques d’explorations

Matériel

■ Sonde Doppler continu de 4 à 5 MHz pour la réalisation rapide de la cartographie des lésions.
■ Sondes d’écho-Doppler : celles requises en fonction des sites artériels explorés sont rapportées dans le tableau 2.1.

Méthodes

Installation
■ Patient en décubitus dorsal, bras le long du corps.
■ Examinateur assis à la tête du patient ou à sa droite.
■ Pas de maquillage chez les femmes.

Position des sondes
La figure 2.2 illustre la position de la sonde pour l’étude d’un site artériel donné.

© 2017, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Vous venez de lire un extrait de l’ouvrage Guide pratique d’écho-Doppler vasculaire d’Anne LONG

Retrouvez l’ensemble des publications en imagerie médicale du blog

Laissez un message