ECN intensif Ophtalmologie, cas clinique 1 : baisse d’acuité visuelle à l’œil gauche

Cas clinique 1 +

Vous voyez en consultation un homme de 70 ans pour baisse d’acuité visuelle à l’œil gauche. Il vous signale qu’il se sent très fatigué depuis plusieurs mois suite à son entrée en maison de retraite. Il ne dort plus à cause des céphalées et des douleurs articulaires au niveau des épaules. Son appétit a diminué, il pense que c’est la conséquence de ses douleurs à la mastication. Sa fille note qu’il a fait un « épisode de perte totale de la vision » à l’œil gauche il y a une semaine. Il avait récupéré rapidement sa vision, mais elle a baissé à nouveau depuis hier. Le patient a un antécédent de fibrillation atriale. Il prend du rivaroxaban (Xarelto®).

À l’examen, on note l’acuité visuelle corrigée suivante : œil droit à 4/10 P2 ; œil gauche à « compter les doigts à 30 cm ». Le tonus oculaire est normal aux deux yeux. À l’examen à la lampe à fente, on note une cataracte cortico-nucléaire modérée aux deux yeux. Le fond d’œil droit est normal et celui à gauche est photographié ci-dessous. (cliquez pour agrandir)

(Source : CHU de Tours, service d’ophtalmologie.)

Question 1

À quoi attribuez-vous la baisse d’acuité visuelle survenue il y a une semaine à l’œil gauche ?

A migraine ophtalmique

B phosphènes

C rétinopathie hypertensive

D amaurose fugace

E éclipses visuelles

Voir le corrigé

Question 2

En général, quelle(s) est (sont) la (les) cause(s) possible(s) de baisse d’acuité visuelle transitoire ?

A artérite gigantocellulaire

B décollement de rétine

C accident ischémique transitoire

D migraine ophtalmique

E hypertension intracrânienne

Voir le corrigé

Question 3

Comment interpréter le fond d’œil de l’œil gauche ?

A occlusion de la veine centrale de la rétine

B occlusion de la branche veineuse inféro-temporale

C rétinopathie hypertensive

D neuropathie optique rétrobulbaire

E neuropathie optique ischémique aiguë antérieure

Voir le corrigé

Question 4

Vous diagnostiquez une neuropathie optique ischémique antérieure aiguë (NOIAA). Quelle(s) est (sont) la (les) cause(s) possible(s) de NOIAA ?

A hypertension intracrânienne

B sclérose en plaques

C artériosclérose

D maladie de Horton

E intoxication éthylo-tabagique chronique

Voir le corrigé

Question 5

Quel(s) est (sont) l'(les) argument(s) présent(s) dans ce cas en faveur d’une maladie de Horton ?

A sexe masculin

B âge

C altération de l’état général

D amaurose fugace

E claudication de la mâchoire

Voir le corrigé

© 2017, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Vous venez de lire les 5 premières questions du cas clinique 1 (qui comporte 15 questions au total)  de l’ouvrage Ophtalmologie ECN intensif, qui vous propose 32 cas cliniques et 120 questions isolées.

Auteurs

Nassim Belhatri

Interne en ophtalmologie, CHU de Tours

Flavien Précausta

Chef de clinique en ophtalmologie, CHU de Tours

 Voir les 3 ouvrages à paraître pour réviser l’ophtalmo aux ECNi

 Voir tous les quiz ECNi

 

 

Laissez un message

Auteur(s): Nassim Belhatri, Flavien Précausta

Partager:

Réagir à cet article