Les bases d’étude du corps humain : entraînement au CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie

L’ESSENTIEL

Les définitions fondamentales en biologie, une science qui étudie l’organisme vivant dans un ordre logique comprenant plusieurs étapes

La première démarche du biologiste est d’explorer la localisation et la forme des organes de l’être vivant qu’il examine, une pratique qui s’appelle l’anatomie. Dans la même ligne, il observera la structure de ces organes, grâce à un instrument qui permet de découvrir des éléments invisibles à l’œil nu, le microscope, une branche de la biologie qui utilise comme mesures de longueur le micromètre (μm) et le nanomètre (nm).

Ensuite, le chercheur pourra analyser le fonctionnement de la « machine » humaine qu’il a décortiquée pour, dans une dernière étape, en comprendre les anomalies, c’est-à-dire les maladies qui peuvent l’atteindre.

Les niveaux d’organisation du corps humain

Tous les organismes vivants sont constitués d’éléments chimiques nommés atomes, qui se combinent, selon des règles précises, pour constituer des molécules. Les molécules s’organisent à leur tour pour construire des cellules qui se groupent en tissus pour façonner des organes. Ceux-ci, enfin, s’assemblent pour constituer des systèmes qui gèrent le fonctionnement de l’organisme.

S’ENTRAÎNER

QUESTION 1

Indiquer le nom de la science qui étudie le fonctionnement d’un organisme vivant (ou d’un organe donné).

Voir le corrigé
QUESTION 2

Indiquer le nom de la science qui étudie les causes et les symptômes des maladies.

Voir le corrigé
QUESTION 3

Le biologiste peut aussi étudier la morphologie d’un être vivant. Indiquer l’objet de l’étude de la morphologie d’un être vivant.

Voir le corrigé
QUESTION 4

Indiquer le type de microscope utilisé par le biologiste pour observer les virus, en cochant la réponse exacte.

a. Microscope photonique □ b. Microscope électronique

Voir le corrigé
QUESTION 5

Justifier la réponse donnée à la question 4.

Voir le corrigé
QUESTION 6

Indiquer la (ou les) équivalence(s) exacte(s) proposée(s) ci-dessous.

Un μm =

a. 0,001 mm □ b. 0,0001 mm

c. 100 nm □ d. 1 000 nm

Voir le corrigé
QUESTION 7

Classer les structures de la liste ci-dessous de la plus petite (1) à la plus grande (6), en entourant les numéros choisis.

 

Bactérie 1 2 3 4 5 6
Molécule 1 2 3 4 5 6
Ovocyte 1 2 3 4 5 6
Virus 1 2 3 4 5 6
Leucocyte 1 2 3 4 5 6
Atome 1 2 3 4 5 6
Voir le corrigé
QUESTION 8

En 1663, R. Hooke, un des esprits les plus féconds du XVIe siècle, entrevoit le premier la notion de cellule en examinant une tranche de liège avec un microscope rudimentaire : « Le microscope nous apprend que le liège est, pour l’essentiel, rempli d’air et que cet air est parfaitement enserré dans de petites boîtes, auxquelles j’ai donné le nom de cellules. »

Le mot « cellule », Hooke l’a bâti à partir du latin cella, qui signifie « chambre », imaginée ici comme la cellule d’un prisonnier ou d’un moine. Malheureusement, l’infatigable chercheur ne savait pas que chacune des cellules qui constituent les végétaux est entourée d’une enveloppe rigide… Il ignorait également que le liège est un tissu mort, dans lequel il ne persiste que ce squelette.

Ainsi, finalement, Hooke a baptisé « cellules » des parois autour d’un espace vide de cellules vivantes… Mais la postérité n’en conservera pas moins ce terme pour définir ces structures après avoir compris que tous les êtres vivants sont composés de cellules et uniquement de cellules, une théorie formulée en 1839.

Il existe aujourd’hui de nombreuses définitions de la « cellule » en biologie, un exercice toujours difficile. Très voisines, chacune n’en apporte pas moins une précision ou un éclairage particulier…

Proposer une définition du mot « cellule » en biologie, en utilisant tout ou partie de celles qui sont données ci-dessous.

  1. « Unité qui constitue tout être vivant. » (J. Berthet, Dictionnaire de Biologie)
  2. « Unité morphologique et fonctionnelle constitutive de tout être vivant. » (Le Robert)
  3. « Les cellules sont des éléments de vie qui, ensemble, donnent au corps substance, forme et contour. » (Professeur Barnard, chirurgien qui a réalisé la première transplantation cardiaque en 1967)
  4. « La cellule est le dénominateur commun de tous les systèmes vivants, l’unité fonctionnelle de base de toute vie. » (A.-J. Vander, Physiologie humaine)
  5. La cellule est la plus petite portion de matière vivante qui peut vivre de manière indépendante et se reproduire et/ou se différencier.
Voir le corrigé
QUESTION 9

L’amibe est un être vivant formé d’une seule cellule capable d’effectuer tous les actes de la vie. Dans l’organisme humain, qui est constitué de 200 types cellulaires différents pour un total de 4 × 1013 cellules, chaque fonction de la vie est remplie par un groupe de cellules qui ont subi des modifications de leur forme et de leur structure pour assurer une tâche déterminée.

Indiquer le nom d’un tel groupe de cellules.

Voir le corrigé
QUESTION 10

Indiquer le nom de la branche de la biologie qui étudie la structure au microscope des différents groupes de cellules qui constituent l’organisme humain.

Voir le corrigé
QUESTION 11

Plusieurs de ces groupes de cellules édifient à leur tour des structures anatomiques appelées « organes ». Le cœur répond parfaitement à la définition du mot « organe ».

Indiquer deux raisons qui justifient cette affirmation.

Voir le corrigé
QUESTION 12

Les « systèmes » représentent le niveau d’organisation le plus complexe du corps humain.

Compléter la définition du mot « système ».

Un système est un ensemble d’………………………………… qui participent à une même …………………………………

Voir le corrigé
QUESTION 13

Citer quatre « systèmes » qui entrent dans la constitution du corps humain.

Voir le corrigé
QUESTION 14

Citer trois organes qui entrent dans la constitution du système digestif.

Voir le corrigé

CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie
© 2015, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Vous venez de lire le Chapitre 1 Les bases d’étude du corps humain de la partie 1 Organisation
générale du corps humain de l’ouvrage  CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie. Révision et entraînement

Auteurs

Gérard Peyrefitte
Médecin et enseignant en biologie et dermatologie
Elie Debreuve
Professeur de cosmétologie
Karine Belleville
Professeur de cosmétologie
Nathalie Gential-Joannan
Professeur de cosmétologie

Voir tous nos ouvrages en Esthétique Cosmétique Parfumerie et leurs extraits en accès libre

Laissez un message

Auteur(s): Gérard Peyrefitte, Elie Debreuve, Karine Belleville, Nathalie Gential-Joannan

Partager:

Réagir à cet article