Interview du Docteur Gérard Peyrefitte, directeur de la collection Esthétique, Cosmétique, Parfumerie

Docteur Peyrefitte, vous êtes Directeur de collection et co-auteur de  4 ouvrages chez Elsevier-Masson. Pourquoi avez-vous décidé d’écrire ?

Avant tout, par attachement et respect pour les mots, pour leur utilisation convenable, sans quoi il n’y a que des à-peu-près dans la communication. Je me réfère beaucoup à leur étymologie tant la filiation des mots aide à leur mémorisation.

Mais il fallait des occasions pour exprimer l’envie. La rédaction de ma thèse de Doctorat en Médecine a été certainement un déclic mais c’est surtout la rencontre fortuite avec un éditeur de la Maison… Masson qui a enclenché le processus amenant à la production en 1994 des premiers « Cahiers d’Esthétique-Cosmétique », un domaine éditorial qui avait alors besoin d’être alimenté par des manuels.

Ensuite, encouragé par les élites de Masson, j’ai partagé mes activités très exigeantes de médecin et d’enseignant avec la rédaction des ouvrages que vous évoquez. Et l’histoire continue aujourd’hui, avec autant de goût.

Vous êtes aussi co-fondateur des écoles du groupe Peyrefitte : qu’est-ce qui vous passionne dans l’enseignement ?

Enseigner est un engagement de vie très fort, dans la mesure où le professeur sollicite la confiance d’étudiants auxquels il doit apporter des savoirs qu’ils n’ont pas forcément envie d’acquérir.

L’enseignement est effectivement pour moi, comme pour tous les enseignants, une véritable passion, sous-tendue par l’envie, le besoin même, de léguer son savoir. Elle se nourrit d’un regard conciliant, d’un témoignage de reconnaissance, finalement de tous ces petits riens qui attestent de la complicité qui doit exister entre le professeur et ses étudiants, une connivence qui n’apporte que du bonheur.

Vous dialoguez avec vos étudiants et anciens étudiants sur facebook https://www.facebook.com/GerardPeyrefitte/ Avez-vous d’autres démarches originales dans votre enseignement ? Auriez-vous un conseils à donner à un jeune enseignant qui débute ?

N’ayant pas été formé pour cette profession, je ne peux donner à de jeunes enseignants que des conseils issus de mon expérience de « terrain », illustrée tout d’abord par quelques mots clés :  respect, humilité, dévouement, tolérance, patience… Autant de vertus qui ont un dénominateur commun : le don de soi.

Vous me demandez les démarches « originales » que j’utilise dans mon enseignement, la Biologie en l’occurrence. Je veux bien vous livrer quelques recettes étant entendu qu’elles n’ont rien de révolutionnaire.

1. Comme la plupart des enseignants sans doute, j’use de tous les stratagèmes pour attiser la curiosité des étudiants dans mon champ d’éducation, notamment en faisant référence le plus souvent possible à des faits historiques car, comme l’a bien dit Auguste Comte, « on ne connait bien une science que si l’on connait son passé ». Les messages diffusés sont généralement bien accueillis car ludiques.

2. Quant au cours lui-même, je le fais vivre en étant toujours en mouvement et en jouant sur l’interactivité avec les étudiants, ce qui permet au passage de les valoriser à la moindre occasion, sans oublier ceux qui sont en difficulté.

3. Je m’efforce aussi de capter le moment où l’attention faiblit pour abandonner quelques instants le cours au bénéfice d’un commentaire d’actualité, d’un point de vocabulaire, d’un fait historique, comme je le dis plus haut, ou encore d’une citation à méditer, qui seront toujours évoqués dans la détente et la bonne humeur.

Et Quel conseil donneriez-vous à un étudiant dans cette filière ?

La générosité est la qualité dominante qui doit animer tous ceux qui veulent pratiquer le métier d’Esthéticien, à quelque niveau que ce soit. Une valeur, voire un don, que mon épouse Jacqueline Peyrefitte, fer de lance de nos Écoles, cherche à détecter chez les jeunes gens qui envisagent de suivre cette filière. Il faut qu’ils soient conscients de l’importance de cette aptitude.

La 2e édition de l’ouvrage BTS Esthétique Cosmétique Parfumerie sortira le 9 mai 2018. De quoi êtes-vous le plus fier dans cet ouvrage ?

 Je suis, avant tout, fier d’être auteur chez Elsevier Masson.

Pour le dernier ouvrage consacré au BTS Esthétique-Cosmétique-Parfumerie, je suis particulièrement satisfait d’avoir traité tous les savoirs à acquérir exigés dans le référentiel de cette formation, une gageure…Et aussi d’avoir eu les mains libres pour faire appel à une importante iconographie, indispensable pour expliquer la Biologie.

Voir la page facebook du Docteur Peyrefitte

 

Voir les 5 ouvrages du Docteur Peyrefitte

Esthétique, Cosmétique, Parfumerie : nos ouvrages

Accéder aux extraits en accès libre sur le blog

Les annexes cutanées : l’appareil unguéal

Les affections des annexes cutanées

Les bases d’étude du corps humain : entraînement au CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie

Les tissus, BTS Esthétique Cosmétique Parfumerie

 

Laissez un message

Auteur(s): Docteur Gérard Peyrefitte

Partager:

Réagir à cet article