Journée mondiale du livre : qu’est-ce que l’EMC ? La parole aux éditrices.

Le 23 avril a eu lieu la journée mondiale du livre, organisée par l’UNESCO.

Elsevier s’associe à cette journée pour vous faire découvrir différents talents qui composent la chaîne de l’édition et qui œuvrent à la digitalisation de nos contenus.

Aujourd’hui : le métier d’Editrice EMC avec Béatrice, Mélodie et Valérie.

Focus sur un produit bien particulier, à la croisée des chemins entre le livre, la revue et l’outil numérique.

éditeur EMC 2018 Pitault

 

1/ Qu’est-ce que l’EMC ?
L’EMC, c’est l’Encyclopédie Médico-Chirurgicale, autrement dit un contenu de référence délivrant l’état de l’art de toutes les spécialités médicales, chirurgicales, paramédicales et dentaires. Elle existe depuis les années 1930 et regroupe aujourd’hui 47 traités.

Elle rassemble l’ensemble des connaissances nécessaires aux spécialistes pour leur formation continue. Pour chaque spécialité, on retrouve un ensemble d’articles faisant le tour de la discipline en traitant de l’anatomie, la thérapeutique, des pathologies et pour certaines des techniques chirurgicales.

Son principe : procéder à une actualisation régulière de ses articles en les remplaçant mais aussi en ajoutant de nouveaux sujets. L’EMC offre ainsi un contenu à jour, complet, pédagogique et pratique, et surtout validé par les meilleurs experts.

L’EMC, c’est une encyclopédie, de nombreux beaux volumes de cuir mais c’est aussi un outil multisupport qui suit les évolutions techniques. Ainsi, grâce à sa version numérique, tous les articles sont conservés, archivés en ligne, assurant ainsi leur pérennité et garantissant la mission d’exhaustivité et d’expertise de l’EMC.

 

éditeur EMC 2018

 

2/ Quelle est sa force ? En quoi cela est positif pour le monde de la lecture ?
La première force de l’EMC en est son principe de base, c’est-à-dire l’actualisation régulière de son contenu, avec notamment les dernières recommandations. C’est un type d’ouvrage unique à mi-chemin entre un livre, avec une table des matières dans laquelle on se repère très facilement, et une revue par le biais de ses mises à jour, le plus souvent trimestrielles.

Une mise à jour regroupe plusieurs articles qui vont venir enrichir ou actualiser la table des matières existante qui va donc évoluer au fur et à mesure des nouvelles mises à jour publiées.

Une autre force en est la fiabilité des articles. L’EMC regroupe, entre les Directeurs scientifiques, les membres de comité scientifique et les auteurs, les meilleurs experts dans chaque spécialité.

La qualité des articles étant notre préoccupation première, nous faisons également appel à un comité de lecture pour valider la qualité de chaque article.

Il est indispensable également de garantir la qualité pédagogique. En présentant une synthèse très complète de chaque sujet, l’EMC se veut un outil indispensable pour les internes mais aussi pour les médecins et professionnels de santé en exercice dans le cadre de leur formation continue.

Enfin, nous soulignerons que l’EMC a évolué avec son temps. Quand on pense à l’EMC, on voit de belles reliures dans une bibliothèque. N’oublions pas qu’aujourd’hui c’est aussi une version appli mobile grâce à laquelle on peut se promener avec ses EMC dans la poche, ce qui était impensable il y a 10 ans.

 

éditeur EMC 2018 Leblois

 

3/ Qu’est-ce qu’un éditeur pour l’EMC
L’éditeur EMC doit assurer la mission de l’EMC, c’est-à-dire, de continuer à proposer du contenu actualisé, tout en se faisant le lien entre les experts qui créent ce contenu et les lecteurs praticiens. Pour cela, il doit s’entourer des meilleurs experts de chaque discipline, afin de l’aider à trouver les auteurs qui font référence dans leur spécialité et ainsi assurer la qualité scientifique du contenu de l’EMC.

L’éditeur EMC doit également avoir une véritable connaissance de ses lecteurs, de leurs problématiques ainsi que des évolutions de leurs professions, afin de réfléchir aux solutions à leur apporter et d’établir sa stratégie éditoriale.

Avec un monde de l’édition en constante évolution numérique, l’éditeur EMC doit connaître les progrès technologiques qui existent pour assurer la mobilité et l’accessibilité de son contenu multi-supports, afin de satisfaire tout type d’usage chez son lectorat.

Être éditeur EMC, c’est aussi assurer la diffusion optimale de ses contenus, en n’hésitant pas à travailler en collaboration avec d’autres métiers, tels que le marketing ou l’évènementiel.

Tel un véritable chef pâtissier, l’éditeur EMC établit sa recette ; il cherche et réunit les ingrédients de la meilleure qualité possible ; il effectue les dosages avec minutie et consacre le temps nécessaire pour obtenir le gâteau qu’il vous faut !

 

 

 

 

Découvrez le métier d’éditeur de développement à l’occasion de la journée mondiale du livre 2017.

Un commentaire

  • DESTINVAL le Avr 28, 2018 Réponse

    Bonjour,

    J’ai bien apprécié cet article et l’EMC m’a accompagné tout au long de mon internat et encore maintenant.
    Je suis vivement intéressée par le travail d’éditeur EMC car j’adore écrire. J’ai d’ailleurs proposé , il y a un mois, 2 sujets à Elsevier Masson que j’aimerais traiter en livre. Hélas, je n’ai pas eu de réponse.

    En tout cas, félicitations pour ce métier passionnant.

Laissez un message