Anesthésie générale

L’anesthésie générale (AG) doit faciliter la chirurgie en assurant une diminution des réactions neurovégétatives à la douleur (analgésie), une perte de conscience réversible (narcose), l’amnésie peropératoire et éventuellement, selon la nature de la chirurgie, un relâchement musculaire (curarisation). Voir l’intégralité de l’article ≫

Douleurs lombaires : raison principale des arrêts de travail

Définitions et épidémiologie

La lombalgie est un symptôme très fréquent, dont la prévalence dans la population générale se situe entre 60 à 90 %. Dans la majeure partie des cas, il s’agit de lombalgies mécaniques, limitées dans le temps et évoluant favorablement dans les 4 à 6 semaines après leur apparition. Les douleurs lombaires ont un impact socioéconomique important : première cause d’invalidité chez les personnes de moins de 45 ans, elles constituent la raison principale des arrêts de travail et motivent de nombreuses consultations et examens médicaux. Voir l’intégralité de l’article ≫

Pathologies du compartiment postérieur

G. Lefebvre, C. Fontaine, R. Guillin, X. Demondion, A. Cotten

Elles sont essentiellement composées de cinq pathologies Voir l’intégralité de l’article ≫

Muscle squelettique à l’effort

Fatigue musculaire

Le phénomène de fatigue, caractérisé par l’incapacité temporaire de réaliser le travail requis, est très complexe, et il ne peut être expliqué par un seul facteur. Ainsi, lors d’un effort submaximal prolongé, la fatigue peut être attribuée à la déplétion du glycogène musculaire, à une hypoglycémie, à une hyperthermie ou à une déshydratation ; alors que pour des efforts brefs de haute intensité, ces éléments ne jouent pratiquement pas de rôle. En revanche, la dissociation de l’acide lactique en hydrogène pourrait se révéler désavantageuse du fait de l’acidification du milieu. Voir l’intégralité de l’article ≫

Sport et pertes en vitamines, minéraux, oligoéléments

Vitamines, minéraux, oligoéléments et sports

Par X. Bigard

Les vitamines, minéraux et oligoéléments sont des substances classées dans la catégorie des micronutriments. Présentes en faibles quantités dans l’organisme, elles sont essentielles à de nombreuses fonctions physiologiques comme la contraction musculaire, le trafic et la transmission des informations neuronales, la réparation des tissus lésés. Un régime équilibré se doit d’apporter une certaine quantité de ces substances qui sont nécessaires au bon fonctionnement cellulaire.
Voir l’intégralité de l’article ≫

Intérêt et difficultés de l’échographie interventionnelle

Intérêt et difficultés

L’échographie est un moyen de guidage rapide, mobilisable, non irradiant, offrant une image dans tous les plans de l’espace et assurant ainsi des conditions de sécurité satisfaisantes à l’opérateur.
Les ponctions-biopsies à visée histocytologique, la mise en place de cathéters de drainage, un traitement local par ablation thermique peuvent être effectués sous simple guidage échographique.
L’échographie peut être couplée à un amplificateur de brillance, afin d’avoir un contrôle efficace, par opacification, du volume de la poche à drainer, du positionnement du cathéter, de l’aiguille.
Dans certains cas, le contrôle de la voie d’accès du site à biopsier ou à drainer est rendu délicat en raison de l’adiposité du patient, de l’interposition de gaz ou de structures osseuses. Voir l’intégralité de l’article ≫

Phobies scolaires

L’ expression “phobie scolaire” est désormais entrée dans le vocabulaire courant, mais ces deux mots, qui mettent à mal tant d’élèves, de familles et d’institutions scolaires, recouvrent des réalités plurielles. En fait, il existe une pluralité de situations liées à l’histoire individuelle de l’élève, au contexte de l’établissement ou à des situations événementielles vécues avec des camarades ou des enseignants. Les troubles présentés par les élèves sont tout aussi multiples. Comment comprendre que l’école puisse devenir un objet de peur irrationnelle ? Voir l’intégralité de l’article ≫

Asthme aigu grave : procédure en poche pour Médecine intensive-réanimation

Définition

Crise d’asthme d’intensité inhabituelle ne répondant pas au traitement du patient avec des signes de gravité clinique et/ou paraclinique.
Diagnostic différentiel : OAP et, si dyspnée inspiratoire, dysfonction des cordes vocales, corps étranger ou compression trachéale

Voir l’intégralité de l’article ≫

Retard et anomalies du langage oral

Troubles du langage oral

Les troubles sont détectables dès 3 ans et doivent bénéficier d’une aide dès cet âge. La figure 9.2 aide à visualiser très schématiquement la localisation possible de l’atteinte des différents troubles décrits ci-dessous. Anomalies ORL pouvant perturber le langage En dehors de la surdité, il existe des malformations ou atteintes ORL qui entraînent une perturbation du langage oral et pour lesquelles une prise en charge médico-chirurgicale et orthophonique est nécessaire, et ce souvent précocement.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Dossier progressif Pédiatrie (Les référentiels des COLLÈGES)

Dossier progressif 1

Vous êtes jeune médecin généraliste installé dans la ville de Royan. Vous voyez une petite fille âgée de 10 mois. Elle est née à 38 SA avec un poids de 3 200 g. Elle n’a pas d’antécédent particulier. Ses vaccins sont à jour.
Elle est conduite en consultation devant une éruption cutanée ayant débuté la veille au niveau du visage. Il existe un exanthème maculopapuleux au niveau du visage et du thorax, sans élément vésiculeux ou purpurique. Le pharynx est érythémateux. Le reste de l’examen est normal.

Voir l’intégralité de l’article ≫