Publications

L’enfant et le sport1

❯ Le sport est utile et indispensable.
❯ Les enfants ne sont pas des adultes.
❯ Il y a donc des limites à respecter afin d’éviter des incidents moteurs, voire psychologiques. Voir l’intégralité de l’article ≫

Pour vos patients : mieux comprendre le rhumatisme psoriasique.

MAGPATIENTS est une collection de magazines santé destinée au grand public, diffusée par les professionnels de santé et les associations de patients. Un magazine est consacré au rhumatisme psoriasique.

Nous vous présentons ici la rubriques Mieux comprendre

Mieux comprendre

  • Le rhumatisme psoriasique
  • La prise en charge
  • Bien préparer ma consultation

Voir l’intégralité de l’article ≫

Les différents tissus de l’organisme

4.1 Notions fondamentales

• Un tissu est une structure composée de cellules qui effectuent une même tâche pour l’ensemble de l’organisme. Il est possible de différencier quatre types de tissus fondamentaux en s’appuyant sur leur mode de développement, leur structure et leur fonction (▶ tableau 4.1).

Voir l’intégralité de l’article ≫

Maîtriser l’examen clinique en ostéopathie : présentation

Cette deuxième partie décrit l’examen clinique ostéopathique en fonction des motifs de consultations les plus fréquemment retrouvés en cabinet d’ostéopathie. Voir l’intégralité de l’article ≫

Imageries de diffusion et de perfusion dans l’ischémie cérébrale en phase aiguë

G. Cosnard, C. Grandin, T. Duprez

À la phase aiguë d’un accident vasculaire cérébral ischémique, l’IRM permet d’acquérir un ensemble de résultats qui ne peuvent être obtenus autrement que par des techniques dispersées sur des sites différents, même si chaque technique offre de meilleures performances. Ainsi, l’artériographie à rayons X est plus précise que l’angiographie en temps de vol de l’IRM pour détecter le site et le type de l’occlusion artérielle et étudier l’état des anastomoses. De même, les procédures de médecine nucléaire permettent une étude fonctionnelle et surtout métabolique du cerveau, actuellement irréalisable en IRM, au moins pour ce qui concerne les études de consommation de glucose et d’oxygène. Mais L’IRM permet une simplification diagnostique dans une unité de lieu et de temps dans un contexte d’extrême urgence. L’angiographie, l’imagerie de diffusion et l’imagerie de perfusion en sont les principaux outils (voir aussi chap. 2). Voir l’intégralité de l’article ≫

L’alliance thérapeutique selon Gérard Salem, psychiatre et psychothérapeute

L’alliance thérapeutique

Le principe (valable pour toutes les psychothérapies) qu’il est indispensable d’établir une alliance avec le partenaire en traitement est également vrai dans l’approche familiale. Le terme «alliance» signifie le fait de s’unir par un engagement mutuel. La manière dont elle se déroule dépend en premier lieu de la personnalité du thérapeute : chacun a sa façon personnelle de s’engager et de devenir crédible vis-à-vis du partenaire qui consulte. Il existe pourtant quelques concepts et principes techniques dont la maîtrise peut faciliter le travail du thérapeute. J’en décris ici quelques-uns inspirés de la voie structurale et de la voie intergénérationnelle.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Soigner en milieu carcéral : récits de consultations

Des récits : accompagner, soigner, réinsérer

Les récits de consultations proposés dans ce livre sont authentiques, les initiales et les descriptions physiques des personnes ont été modifiées afin de préserver l’anonymat. Ils se déroulent sur plusieurs années. Ces récits de consultations tentent de mettre en perspective des questions qui se posent à nous soignants mais aussi à la société. Derrière chaque histoire se profilent des souffrances, des attentes, des illusions, mais aussi des joies, de l’humour, de l’humanité ; l’objet est bien de proposer à la réflexion des enjeux aptes à améliorer la vie des détenu(e)s, et de favoriser leur réinsertion. Le lien avec l’extérieur demeure essentiel. Enfin, il s’agit d’une parole de soignant articulée à celle de détenu. Cette parole ne prétend pas dire la vérité, mais une vérité et une expérience, aussi partielle soit-elle. Seuls les détenus font l’expérience réelle de l’incarcération. La prison est un espace-temps, et non d’abord un lieu, dont chacun des protagonistes ne ressort jamais indemne. Le rôle (la place) du soignant est de demeurer autant que possible une porte ouverte, une main tendue.

Voir l’intégralité de l’article ≫

mémento de la sage-femme : neurologie

Céphalées

Céphalée bénigne

Avant de diagnostiquer une simple céphalée bénigne, il faut éliminer les étiologies les plus graves : AVC (accident vasculaire cérébral), HTA, HIC (hypertension intracrânienne), méningite, abcès cérébral, thrombophlébite cérébrale…

Voir l’intégralité de l’article ≫

Orthèses : impact sur l’équilibre et la marche

PLAN DU CHAPITRE
Effets des orthèses du membre inférieur
Effets du Kinesio Taping®
Effets des orthèses du tronc
Conclusion

Voir l’intégralité de l’article ≫

Hémorragie du post-partum

L’hémorragie du post-partum (HPP) constitue toujours la première cause de mortalité maternelle en France, mais la mortalité maternelle par hémorragie obstétricale a significativement diminué ces dernières années (RMM 1,2/100 000 naissances vivantes en 2010-2012 vs 2,2/100 000 naissances vivantes en 2001-2003. L’HPP complique 5 % des accouchements et est considérée comme sévère dans 2 % des accouchements.

Voir l’intégralité de l’article ≫