Publications

Le mémoire de fin d’études des étudiants en soins infirmiers

Introduction

Les formations qui relèvent de l’enseignement supérieur ou qui y sont assimilées nécessitent, le plus souvent, la rédaction d’un travail de fin d’études (TFE) parfois dénommé, selon les contextes, mémoire de fin d’études (MFE).
Quelle que soit l’appellation retenue, il s’agit d’une production formelle, élaborée, rédigée et présentée oralement qui permet de mettre fin à un cursus de formation en vue d’obtenir la qualification escomptée et le diplôme qui en atteste. Voir l’intégralité de l’article ≫

Région submandibulaire : Anatomie

Elle s’étend de la mandibule à l’os hyoïde, son squelette, et associe les triangles (trigones) submentonnier et submandibulaire. Elle contient la glande submandibulaire. Sur la mandibule s’insèrent certains muscles suprahyoïdiens et tous ceux de la mastication. Chez l’adulte, la mandibule, avec 16 dents permanentes, s’articule avec l’os temporal par l’articulation temporomandibulaire. Voir l’intégralité de l’article ≫

Scapula gauche : anatomie humaine

Extrait de l’Atlas clinique d’anatomie humaine de McMinn et Abrahams Voir l’intégralité de l’article ≫

Nerfs

Mémo fiches Anatomie Netter -Tête et cou

John T. Hansen University of Rochester, USA School of Medicine and Dentistry
Traduction Pierre Kamina et Jean-Pierre Richer

Les planches sélectionnées du célèbre Atlas d’anatomie humaine de Franck Netter sont accompagnées de commentaires cliniques pertinents de John T. Hansen.

Ce mémento d’anatomie est aussi l’instrument adapté pour réviser l’anatomie.

© 2015, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés. Voir l’intégralité de l’article ≫

Cas clinique 1.1 : situation requérant une intervention esthétique

Il est illusoire de penser que la dentisterie fondée sur la mutilation minimale équivaut toujours à des interventions de dentisterie opératoire minimes se limitant aux procédures les plus simples. Comme le démontre ce cas, une intervention de dentisterie restauratrice fondée sur la mutilation minimale ne fait pas obstacle à l’application de procédures potentiellement complexes telles que la dentisterie implantaire. Une patiente âgée de 58 ans consulte suite à l’absence de l’incisive centrale maxillaire droite (fig. C1.1.1). Cette dent, perdue depuis de nombreuses années à la suite d’un traumatisme, a été remplacée par une prothèse amovible partielle en résine acrylique. La patiente souhaite vivement envisager une alternative de remplacement pour améliorer l’apparence et la caractérisation de la dent par rapport à celle de la prothèse dont elle dispose jusque-là. Voir l’intégralité de l’article ≫

Formation médicale continue : le point sur…

Douleur mammaire et imagerie

Résumé

La douleur mammaire est un motif fréquent de consultation, anxiogène pour les patientes. On distingue les douleurs mammaires cycliques, non cycliques et les douleurs mammaires associées à d’autres symptômes. Les causes sont multiples, habituellement bénignes. L’interrogatoire et l’examen clinique sont essentiels pour déterminer des facteurs favorisants. Même si l’imagerie n’est pas toujours nécessaire en cas de douleur mammaire isolée, elle reste utile pour le diagnostic de causes spécifiques comme des kystes sous tension, des adénofibromes géants ou une thrombophlébite de Mondor. L’échographie est l’examen de première intention, avant la mammographie, l’IRM ou la biopsie qui peuvent être indiquées en cas d’anomalies suspectes. Certains cancers peuvent être révélés par une douleur, ce qui implique que la douleur mammaire doit toujours être prise en considération par les radiologues et les cliniciens. Voir l’intégralité de l’article ≫

Recommandations pour l’administration d’oxytocine au cours du travail spontané

Texte court des recommandations

Oxytocin administration during spontaneous labour: Guidelines for clinical practice. Guidelines short text

C. Dupont a,∗,b, M. Carayol c, C. Le Ray d,e, C. Barasinski f, R. Beranger g, A. Burguet h, A. Chantry i,j, C. Chiesa j, B. Coulm j, A. Evrard k, C. Fischer l, L. Gaucher b,m,n, C. Guillou o, F. Leroy p, E. Phan q, A. Rousseau r,s, V. Tessier t, F. Vendittelli f, C. Deneux-Tharaux j , D. Riethmulleru

Références Auteurs

Voir l’intégralité de l’article ≫

Orthophonie : des jeux pour entrer dans l’écrit

Selon l’Observatoire national de la lecture (1998), on apprend à lire en élucidant consciemment les règles conventionnelles qui régissent le code écrit : la composition alphabétique des mots dans leur relation avec leur composition phonique ; les indicateurs grammaticaux qui assurent la construction des phrases ; les convecteurs logiques et chronologiques qui donnent aux textes leur cohérence.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Cas clinique : La présence d’une récession gingivale profonde

La présence d’une récession gingivale profonde, proche de la jonction muco-gingivale, est visible et affecte l’incisive mandibulaire droite. En outre, une grande restauration de classe V est présente. L’absence de gencive attachée sur la face vestibulaire de la dent fait qu’il est impossible de faire un lambeau déplacé en direction coronaire. Cependant, les tissus adjacents au défaut apparaissent épais et matures. De plus, les papilles sont intactes. Par conséquent, la décision a été prise de corriger le défaut en utilisant un lambeau double papille qui utilise ce tissu, et une greffe de tissu conjonctif a été jugée nécessaire pour augmenter l’épaisseur de la gencive [28]. Voir l’intégralité de l’article ≫

Une pathologie pouvant être responsable de déficience intellectuelle : le syndrome de l’X fragile

N’ayant pas pour objectif de faire un inventaire de toutes les maladies à déficience intellectuelle connues dans le monde de la médecine, les auteurs ont choisi de se focaliser sur l’une des affections les plus retrouvées et expertisées en consultation de génétique : le syndrome de l’X fragile. Voir l’intégralité de l’article ≫