Publications

Algorithme simplifié SFAR/SFC d’évaluation et de stratification du risque

Résumé

Les recommandations formalisées d’experts SFAR/SFC proposent un algorithme d’évaluation et de stratification du risque cardiaque chez le patient coronarien adressé pour une chirurgie non cardiaque adapté au système de soins français. Cet algorithme simplifié comporte, d’une part, l’estimation du risque lié au patient à l’aide du score de Lee clinique à cinq items, de la mesure de la réserve fonctionnelle cardiaque en équivalents métaboliques et de l’évaluation de la stabilité de la cardiopathie sous-jacente, et d’autre part, l’estimation du risque lié à la chirurgie. Il évite le recours aux explorations fonctionnelles cardiaques pour la grande majorité des patients moyennant l’optimisation du traitement médical préopératoire.

Mots clés : Coronaropathie, Stratification du risque, Score de Lee, Réserve fonctionnelle cardiaque Voir l’intégralité de l’article ≫

Ordonnance Alzheimer, cherchez l’erreur

Les modalités d’analyse pharmacologique d’une ordonnance sont importantes et exposées dans la nouvelle édition du Vademecum indispensable à la délivrance des médicaments : Pharmacologie à l’officine.
Les rédacteurs ont souhaité conclure cet ouvrage par une dizaine d’ordonnances soumises à la sagacité des lecteurs, avec « un corrigé ». En voici un exemple : Voir l’intégralité de l’article ≫

Corrélation entre la saison de naissance et le poids, la puberté…. Découvrez Heliyon !

Season of birth is associated with birth weight, pubertal timing, adult body size and educational attainment: a UK Biobank study.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Échographie Doppler des troncs supra-aortiques

A. Long

Les troncs supra-aortiques (TSAo) assurent la vascularisation de la tête et des membres supérieurs. L’échographie Doppler des TSAo explore les segments proximaux et cervicaux de ces artères. La pathologie artérielle la plus fréquente est la maladie athéroscléreuse. Les autres pathologies sont les dysplasies, les dissections, les lésions radiques et les maladies inflammatoires. Voir l’intégralité de l’article ≫

Douleur

M.-T. Paul-Coudray , A. Simon (superviseur : Ph. Drabs)

Aborder ce thème d’une façon positive et pleine d’espoir est le message important à transmettre. La sophrologie est une aide précieuse dans l’accompagnement de personnes douloureuses, elle rend acteurs de leur mieux-être des patients confrontés à la sensation douloureuse présente dans leur corps et leur vie et elle peut leur apporter une nouvelle liberté. Voir l’intégralité de l’article ≫

Érika prend ses pensées pour des vérités

Ces dernières années, la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) a attiré l’attention des chercheurs et des cliniciens dans l’intervention auprès des adolescents ( Hayes, Strosahl, & Wilson, 2012 ). Ce chapitre décrit une prise en charge ACT auprès d’une adolescente présentant des pensées intrusives et obsessionnelles. La prise en charge d’Érika sera décrite et commentée séance par séance. Voir l’intégralité de l’article ≫

Dyspnée aiguë, une fiche de soins infirmiers

Objectifs

Déterminer l’origine, en particulier cardiaque ou pulmonaire.

Oxygénothérapie afin d’assurer une SpO2 supérieure à 92 %, en privilégiant les lunettes.

Traitement étiologique rapide car risque d’épuisement.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Uvéites médicamenteuses

Antoine Rousseau, Marc Labetoulle

Les uvéites d’origine médicamenteuse sont une cause rare d’inflammation intraoculaire (elles représentaient moins de 0,5 % des uvéites vues dans un centre tertiaire américain dans les années 1990 [1]) mais leur incidence semble en augmentation [2], probablement grâce à une meilleure pharmacovigilance. Un grand nombre de médicaments, le plus souvent systémiques, mais également des vaccins, des traitements topiques ou en injection intraoculaire ont été incriminés. L’avènement des thérapeutiques anticancéreuses ciblées et des inhibiteurs des points de contrôle de l’immunité a récemment fait apparaître de nouvelles formes d’uvéites médicamenteuses, associées le plus souvent à d’autres anomalies iatrogènes.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Dépistage et prévention de l’incontinence urinaire

L’incontinence urinaire est définie par une perte involontaire d’urine dans un lieu et/ou à un moment inapproprié.

Ce symptôme après 80 ans a une prévalence de 30 % dans les unités de court séjour, 50 % dans les unités de soins de suite et de réadaptation, 60 % dans les secteurs de soins de longue durée.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Soigner l’EHPAD

To care the nursing home

Parmi toutes les tâches incombant aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), il en est une dont il n’est pas souvent question mais qui mériterait d’être inscrite en tête de leur ordre du jour. C’est celle de s’interroger, non pas sur leur projet, mais sur ce qui les empêche de le réaliser. Autrement dit, de détacher un temps leur attention des recommandations et des protocoles pour considérer la vie réelle des résidents et se demander pourquoi la survie d’un certain nombre ne dépasse pas l’année de leur admission. Le refus catégorique des soignants de finir leurs jours dans ce type d’établissement montre bien, d’une autre manière, qu’il ne suffit pas de respecter les droits des personnes pour en faire des lieux ouverts à la vie. Mais il y a plus grave, ce sont les pathologies somatiques et psychiatriques favorisées sinon engendrées par cet univers fermé qu’est l’institution gériatrique, qui se répercutent aussi sur l’espérance de survie moyenne en EHPAD. Voir l’intégralité de l’article ≫