Paroles d’expert – Etudes IFSI

Votre kit de survie de l’anglais infirmier en poche pour s’en sortir au quotidien !

Découvrez le sommaire et 3 extraits de cet ouvrage. L’anglais sur le terrain ! Au fait, comment on dit « faire un massage cardiaque » ou « vérifier la saturation en oxygène »  ?

Le sommaire

Voir l’intégralité de l’article ≫

Familiarisation avec votre stage de soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie

PLAN DU CHAPITRE
■ Caractéristiques des stages
Discipline
Spécialités médicales
Population cible
■ Secteurs d’activité
Domicile
Structures peu ou pas médicalisées
Infirmeries
Unité de soins de niveau 1 (USN1) en centre de détention
Motifs de prise en charge

Voir l’intégralité de l’article ≫

Cas clinique : troubles du rythme et de la conduction cardiaques

Présentation du cas clinique

Situation abordant les sujets suivants

► Fibrillation auriculaire ► Tachycardie ► Arythmie ► Bêtabloquants ► HTA ► Inhibiteurs calciques ► Hypotension artérielle

Voir l’intégralité de l’article ≫

Prise en charge d’un patient adulte opéré de la thyroïde de J−1 à J3

Sommaire

Définition

Argumentation

Anatomie et schéma de la thyroïde

Définitions des pathologies traitées par chirurgie

Abréviations utilisées

Photographie des trois domaines cliniques

Plan de soins type

Chemin clinique

Voir l’intégralité de l’article ≫

Diurétiques

Introduction

Les diurétiques sont des médicaments incontournables dans la prise en charge de l’HTA, de l’insuffisance cardiaque et de l’insuffisance rénale chronique.

Tous les diurétiques ont pour but de favoriser l’élimination du sodium (Na+) du compartiment vasculaire vers les urines. La conséquence de cette élimination de Na+ est une élimination d’eau se faisant dans le même sens, c’est-à-dire du compartiment vasculaire vers les urines.

Il est habituel de classer les diurétiques en fonction de leur action sur le potassium (K+). Il existe ainsi deux classes de diurétiques :

  • les diurétiques dont le mécanisme d’action peut provoquer une hypokaliémie : c’est le cas de la famille des diurétiques de l’anse et des diurétiques thiazidiques ;
  • les diurétiques pouvant provoquer une hyperkaliémie : famille des diurétiques antialdostéroniques et famille des diurétiques hyperkaliémiants avec effet antihypertenseur.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Les différents tissus de l’organisme

4.1 Notions fondamentales

• Un tissu est une structure composée de cellules qui effectuent une même tâche pour l’ensemble de l’organisme. Il est possible de différencier quatre types de tissus fondamentaux en s’appuyant sur leur mode de développement, leur structure et leur fonction (▶ tableau 4.1).

Voir l’intégralité de l’article ≫

Soigner en milieu carcéral : récits de consultations

Des récits : accompagner, soigner, réinsérer

Les récits de consultations proposés dans ce livre sont authentiques, les initiales et les descriptions physiques des personnes ont été modifiées afin de préserver l’anonymat. Ils se déroulent sur plusieurs années. Ces récits de consultations tentent de mettre en perspective des questions qui se posent à nous soignants mais aussi à la société. Derrière chaque histoire se profilent des souffrances, des attentes, des illusions, mais aussi des joies, de l’humour, de l’humanité ; l’objet est bien de proposer à la réflexion des enjeux aptes à améliorer la vie des détenu(e)s, et de favoriser leur réinsertion. Le lien avec l’extérieur demeure essentiel. Enfin, il s’agit d’une parole de soignant articulée à celle de détenu. Cette parole ne prétend pas dire la vérité, mais une vérité et une expérience, aussi partielle soit-elle. Seuls les détenus font l’expérience réelle de l’incarcération. La prison est un espace-temps, et non d’abord un lieu, dont chacun des protagonistes ne ressort jamais indemne. Le rôle (la place) du soignant est de demeurer autant que possible une porte ouverte, une main tendue.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Des valeurs pour prendre soin, un article de la revue Soins

Cet article fait partie du dossier Des principes et des valeurs pour prendre soin de la revue Soins du mois d’avril 2018.

perspectives

Quelles valeurs pour le soin de demain ?

Un sondage publié en amont des États généraux de la bioéthique, qui ont débuté en janvier dernier, montre qu’en matière de santé, une majorité de nos concitoyens aspire à une mutation législative de grande ampleur : procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes, gestation pour autrui (GPA), euthanasie… [1]. Rien ne semble pouvoir échapper au primat de l’autonomie individuelle sur les autres valeurs. Sociologiquement, cette revendication s’inscrit dans le droit fil de la logique individualiste qui se développe depuis plusieurs décennies, en France comme en d’autres démocraties libérales. L’autonomie sera-t-elle la seule valeur de l’éthique du soin de demain ? Les acteurs de santé risquent-ils d’être confinés au rôle de prestataires de service ?

Voir l’intégralité de l’article ≫

Accompagner l’enfant porteur de trisomie 21, un dossier de Soins Pédiatrie/Puériculture

Cet article fait partie du dossier Accompagner l’enfant porteur de trisomie 21 de la revue Soins Pédiatrie/Puériculture du mois de mai/juin 2018.

réflexion

Trisomie 21, quelle éthique entre le droit à la vie et une possible interruption médicale de grossesse ?

❚ Les possibilités de diagnostic anténatal nourrissent aujourd’hui le fantasme de “l’enfant parfait” ❚ Dans ce contexte et parallèlement à un panel très large d’autres pathologies fœtales, la trisomie 21 fait figure de situation emblématique pour rappeler qu’il est éthiquement indispensable de maintenir ouverte la question d’interrompre ou de poursuivre la grossesse ❚ Le travail en équipe pluridisciplinaire reste le meilleur garde-fou face aux risques de dérives.

Voir l’intégralité de l’article ≫

L’autonomie du patient, un article de la revue Soins

Cet article fait partie du dossier Des principes et des valeurs pour prendre soin de la revue Soins du mois d’avril 2018.

réflexion

Respecter l’autonomie de la personne soignée

■ L’autonomie constitue le fondement des devoirs éthiques et la raison première du respect dû aux personnes humaines ■ En dépit des limites rencontrées parfois, la personne malade doit toujours rester au cœur du combat qui la concerne.

Voir l’intégralité de l’article ≫