Paroles d’expert – Médecine

Pratique de l’auriculothérapie : Généralités

Généralités sur la pratique de l’auriculothérapie

Indications

Ce sont toutes celles correspondant aux processus pathologiques qui peuvent être ou qui sont soustendus par une gestion neurophysiologique centrale ou périphérique, de tout ou partie de leurs symptomatologies ( tableau 14.1 ).
Dès lors qu’il y a gestion neurophysiologique, il y a bouclage neuro-somatotopique histoembryonnaire aux oreilles des circuits correspondants, homothétiques aux projections cérébrales, ce qui permet alors un repérage diagnostic et un pianotage thérapeutique sur les écrans-claviers auriculaires.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Le nouveau dictionnaire médical : un 4 en 1

Pourquoi le nouveau dictionnaire médical illustré  est-il un 4 en 1 ? Parce que, après les 35 000 entrées d’un dictionnaire médical sur 900 pages, il propose 3 autres parties et donne à l’étudiant et au médecin tout ce qui est nécessaire au quotidien en 1500 pages. Nous vous proposons ici la table des matières et deux pages des annexes.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Asthme aigu grave : procédure en poche pour Médecine intensive-réanimation

Définition

Crise d’asthme d’intensité inhabituelle ne répondant pas au traitement du patient avec des signes de gravité clinique et/ou paraclinique.
Diagnostic différentiel : OAP et, si dyspnée inspiratoire, dysfonction des cordes vocales, corps étranger ou compression trachéale

Voir l’intégralité de l’article ≫

Prise en charge de l’insomnie : le cas clinique de Madame T

Des intrications complexes : apnées, dépression, jambes sans repos

 Madame T, 56 ans, est adressée par son médecin traitant pour un problème d’insomnie chronique évoluant depuis 5 ou 6 ans, s’aggravant progressivement, surtout depuis 1 an, caractérisée par un trouble de maintien du sommeil (nombreux éveils très brefs), associée a une somnolence diurne excessive (fig. 7.13).

Voir l’intégralité de l’article ≫

Obésité et Diabète, le véritable rôle des perturbateurs endocriniens

Résumé

Les perturbateurs endocriniens environnementaux (PEE) sont des molécules naturelles ou chimiques capables d’interférer avec le système endocrinien, mais également de perturber les voies de signalisation du métabolisme glucidique et lipidique. Ils sont ubiquitaires dans notre environnement quotidien, et impliqués dans de nombreuses pathologies, parmi lesquelles Voir l’intégralité de l’article ≫

Le point sur l’huile de palme, par le nutritionniste J.-M. Lecerf

Résumé 

L’huile de palme est l’objet de nombreuses critiques. Certaines sont liées a des considérations nutritionnelles. Le but de cet article est de faire le point objectif sur ses inconvénients et sur ses atouts, afin d’en tirer des conclusions sur sa place dans l’alimentation. Elle contient 50 % d’acides gras satures (AGS) et 50 % d’acides gras insaturés. Brute, elle est très riche en tocotrienols et en caroténoïdes (responsables de sa couleur rouge). En Occident, ce sont ses fractions raffinées qui sont souvent utilisées.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Tout le monde peut s’autoproclamer nutritionniste… qui l’est vraiment ?

Notre revue, Médecine des maladies Métaboliques, a choisi de s’intéresser, dès l’origine, à toutes les maladies métaboliques, et pas seulement aux diabètes. Ceci justifie le titre de notre revue. Certes, le diabète occupe, aujourd’hui, une place majeure, voire la place principale, parmi les maladies non transmissibles identifiées comme le nouvel enjeu santé du 21e siècle. Mais tout ce qui a trait à l’alimentation humaine est Voir l’intégralité de l’article ≫

Examen clinique devant une urgence

« Aucune maladie n’est plus propice à susciter l’humilité du médecin que l’anévrisme de l’aorte. »
Sir William Osler (1849–1919)

Au cours de votre formation, on vous demandera de devenir un expert dans la prise en charge des urgences cardiaques, et ce savoir doit régulièrement être remis à jour. Voir l’intégralité de l’article ≫

L’histoire de l’éducation thérapeutique du patient par le Professeur A.Grimaldi

Résumé

L’histoire de l’éducation thérapeutique du patient (ETP) a été fortement influencée par l’évolution des théories et des concepts en médecine, en psychologie, et en pédagogie. L’ETP a toujours existé sous forme de conseils, mais elle est réellement née en 1922 avec les premiers traitements par l’insuline de patients diabétiques de type 1. Elle a connu trois périodes. La première période s’étend sur un demi-siècle, la pédagogie était verticale, autoritaire, passive. La deuxième période débute dans les années 1970 ; elle est marquée par le développement créatif d’une pédagogie humaniste, active, constructiviste. La dernière période, depuis la fin du 20e siècle et ce début de 21e siècle, est dominée par l’approche par compétences et par le management par objectifs. Cette approche opératoire sous-estime l’importance du vécu émotionnel des patients. L’ETP deviendra-t-elle une simple prestation supplémentaire, ou définira-t-elle une autre médecine ?

Mots-clés : Éducation – evidence-based medicine – psychologie – pédagogie –compétence – vécu émotionnel.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Apollinaire Bouchardat, icône de la diabétologie

Résumé 

Apollinaire Bouchardat (1806-1886) qui était tout à la fois médecin, pharmacien, chimiste et agronome, fit de nombreux travaux dans le domaine du diabète. En dépit de conceptions physiopathologiques erronées, il fit des propositions novatrices pour la prise en charge de cette maladie. Il fut le premier à préconiser l’auto-surveillance fondée sur la glycosurie et à défendre l’éducation du patient.Il fut également le premier à comprendre Voir l’intégralité de l’article ≫