Paroles d’Expert – Pneumologie

Asthme aigu grave aux urgences. Primum non nocere !

Place et indication de différente technique de ventilation aux urgences concernant la prise en charge d’un asthme aigu grave.

F. Bussienne a, ⁎ , A. Maillot b, T. Reynaud c

Références auteurs

Introduction

L’asthme aigu grave (AAG) peut, à tout moment, mettre en jeu le pronostic vital. En France, parmi les 50 000 à 100 000 patients dont la maladie asthmatique va se compliquer d’un AAG chaque année, 10 000 seront hospitalisés en réanimation et 1000 seront soumis à une ventilation mécanique (VM) [1]. Savoir quand il faut recourir à l’intubation est une question difficile dans la pratique que nous souhaitons discuter à travers le cas d’un patient ayant présenté un AAG compliqué d’une acidose respiratoire majeure.

Voir l’intégralité de l’article ≫