Quiz – Etudes ECN

Urologie : questions isolées pour les ECN

QI 101
Lors d’une douleur brutale du flanc chez un patient tabagique, dans quel(s) cas un scanner de l’appareil urinaire avec injection de produit de contraste est indiqué ?
A suspicion de colique néphrétique simple
B suspicion d’infarctus rénal
C suspicion de tumeur de la voie excrétrice
D suspicion d’anévrisme compliqué de l’artère rénale
E suspicion de pneumopathie de la base

Voir l’intégralité de l’article ≫

Dossier progressif Hématologie pour les ECNi

Dossier progressif 1
Une femme de 41 ans est admise aux urgences devant un tableau d’asthénie, de palpitations et de dyspnée. À l’examen clinique, on observe une tachycardie (110/min) avec souffle systolique. L’interrogatoire retrouve une perte de poids de 3 kg en 4 mois. Elle ne prend pas de médicament au long cours, n’a pas d’enfant, ni de régime particulier. Sa mère est d’origine antillaise.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Dossier progressif HÉPATO-GASTRO-ENTÉROLOGIE

DP 27

Niveau de difficulté : 3

M. Maurice T., cardiologue à la retraite, âgé de 80 ans, consulte pour, selon lui, des « anorragies canalaires banales, sans gravité, d’origine hémorroïdaire ». Il s’excuse de vous déranger mais désire un examen de confirmation proctologique. Ce patient, parfaitement autonome hormis une presbyaccousie appareillée, est connu porteur d’une spondylarthrite ankylosante HLA B27 + traitée par AINS au coup par coup, est opéré de la cataracte et d’une résection transurétrale pour adénome de prostate sous alphabloquant. Il se dit très affecté par le décès récent de sa fille d’un gliobastome cérébral (pas d’autres antécédents familiaux).

Question 1

Quels éléments permettent de qualifier les saignements de ce patient d’anorragies canalaires ?

A Saignement rouge frais

B Présence de caillots

C Absence de méléna

D Accompagnant les efforts de défécation

E Survenue en position assise

Voir l’intégralité de l’article ≫

ECNi pôle pédiatrie : 5 questions isolées sur la méningite

QI 51

Quelle est l’incidence des méningites bactériennes tous germes confondus en France ?

A         2,2/100 000 habitants

B         50/100 000 habitants

C         22/100 000 habitants

D         5/100 000 habitants

E         120/100 000 habitants

Voir l’intégralité de l’article ≫

Pôle locomoteur : TRANSVERSALITÉ dossier progressif 41

Vous êtes appelé aux urgences pour examiner Madame D.
Institutrice à la retraite, âgée de 62 ans, cette patiente a chuté une heure plus tôt en trébuchant sur un trottoir. Elle s’est réceptionnée sur son poignet, qui la fait terriblement souffrir depuis.
Vous prescrivez un bilan radiologique que voici :

Voir l’intégralité de l’article ≫

Pôle cérébral et gérontologique : 4 questions isolées sur le syndrome de Guillain-Barré pour les ECNi

QI 48

Quelles sont les infections qui peuvent précéder un syndrome de Guillain-Barré ?

.. A Borrelia burgdorferi

.. B Campylobacter jejuni

.. C CMV

.. D VHC

.. E EBV

Voir l’intégralité de l’article ≫

Dossier progressif Pédiatrie (Les référentiels des COLLÈGES)

Dossier progressif 1

Vous êtes jeune médecin généraliste installé dans la ville de Royan. Vous voyez une petite fille âgée de 10 mois. Elle est née à 38 SA avec un poids de 3 200 g. Elle n’a pas d’antécédent particulier. Ses vaccins sont à jour.
Elle est conduite en consultation devant une éruption cutanée ayant débuté la veille au niveau du visage. Il existe un exanthème maculopapuleux au niveau du visage et du thorax, sans élément vésiculeux ou purpurique. Le pharynx est érythémateux. Le reste de l’examen est normal.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Dossier clinique de Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie

Dossier clinique 1

Monsieur X, 43 ans, présente dans les suites d’un accident de la voie publique un traumatisme facial. Il a présenté une PCI et a repris connaissance au cours de son transport vers l’hôpital.
Antécédents : il n’y a aucun antécédent craniofacial.
Examen clinique général : pas d’état de choc, conscience normale, abdomen souple, pas de signe d’atteinte rachidienne ou thoracique.
Examen clinique facial :
• œdème périorbitaire gauche ;
• traces d’épistaxis gauche spontanément tarie ;
• hémorragie sous-conjonctivale externe gauche ;
• effacement de la pommette gauche ;
• plaie l’oreille droite transfixiante hémorragique ;
• douleur à la palpation de l’angle mandibulaire droit, qui est tuméfié ;
• anesthésie dans le territoire du nerf V3 droit.
Examen endobuccal
• plaie contuse en arrière de la deuxième molaire inférieure droite, la dent de sagesse inférieure droite n’étant pas sur l’arcade ;
• contact prématuré molaire gauche.
Examen de l’appareil locomoteur : normal

Voir l’intégralité de l’article ≫

Bénins ou malins ? question d’anatomo-pathologie pour les étudiants en médecine

Pour la rentrée, Elsevier Masson organise un jeu pour les étudiants en médecine. Tout au long des mois de septembre, octobre et novembre, découvrez des questions sur sa page Facebook qui piqueront votre curiosité. Les réponses seront égrenées dans le temps et vous permettront de voir si vous êtes prêts pour cette rentrée.

Voir l’intégralité de l’article ≫

ECN intensif Ophtalmologie, cas clinique 1 : baisse d’acuité visuelle à l’œil gauche

Cas clinique 1 +

Vous voyez en consultation un homme de 70 ans pour baisse d’acuité visuelle à l’œil gauche. Il vous signale qu’il se sent très fatigué depuis plusieurs mois suite à son entrée en maison de retraite. Il ne dort plus à cause des céphalées et des douleurs articulaires au niveau des épaules. Son appétit a diminué, il pense que c’est la conséquence de ses douleurs à la mastication. Sa fille note qu’il a fait un « épisode de perte totale de la vision » à l’œil gauche il y a une semaine. Il avait récupéré rapidement sa vision, mais elle a baissé à nouveau depuis hier. Le patient a un antécédent de fibrillation atriale. Il prend du rivaroxaban (Xarelto®).

Voir l’intégralité de l’article ≫