Quiz – Etudes ECN

Dossier Progressif Stomatologie Chirurgie maxillo-faciale dans la collection Focus ECNi

DP 1 (+++)

Un enfant de 1 semaine est amené à votre consultation pour malformation de la face depuis la naissance. Il s’agit du premier enfant, né à 38 semaines d’aménorrhée, 3 200 g, par voie basse. La grossesse et l’accouchement se sont bien déroulés. Il n’a pas encore repris son poids de naissance et est alimenté au biberon.

Question 1
Vous observez ceci :(Cliquez sur les deux photos pour agrandir)

Voir l’intégralité de l’article ≫

QROC Hématologie dans la collection Les Référentiels des Collèges

Entraînez vous pour réussir les Épreuves Classantes Nationales avec des cas cliniques QROC. Ils offrent un véritable outil d’auto-évaluation.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Breastfeeding and risk of atopic dermatitis up to the age 42 months : a birth cohort study in Japan

La réforme de l’Internat (BO du 16 mai 2013) a mis en place des épreuves classantes nationales qui comportent plusieurs groupes d’épreuves : trois épreuves de six cas cliniques comptant pour 70 % de la note finale, une épreuve de questions isolées, comportant 120 questions, comptant pour 20 % de la note finale et deux épreuves de lecture critique d’un article médical scientifique (d’une durée d’une heure trente, de 15 QCM à cinq modalités) comptant chacune pour 5 % de la note finale. Il est important de noter que, compte tenu du poids important de la lecture critique d’article dans la note finale, ces épreuves seront sans doute relativement discriminantes entre les étudiants. Voir l’intégralité de l’article ≫

QCM sur la cataracte de Gériatrie Réussir les ECNi du CNEG

Mon score:  

Mon Classement:  

Voir l’intégralité de l’article ≫

Cas clinique Gynécologie-Obstétrique dans la collection ECN intensif

Avant-propos
Cet ouvrage est le fruit de la collaboration entre l’Association des Gynécologues et Obstétriciens en Formation (AGOF, association des internes de la filière Gynécologie-Obstétrique), et le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens (CNGOF, société savante fédératrice de la Gynécologie-Obstétrique).
Les deux présidents (N. Nocart pour l’AGOF, B. Hédon pour le CNGOF) ont constitué 19 binômes interne-professeur. Chacun, interne ou professeur, des 38 rédacteurs constitutifs de ces binômes a eu la charge de rédiger puis de faire valider par son binôme, un dossier progressif et une série de questions isolées.
Cette association originale avait pour but que le fond (responsabilité principale du professeur) et la forme (point sur lequel les internes ont une sensibilité particulière en raison de la proximité avec leur propre ECN) puissent être optimisés.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Dossier progressif en Pédiatrie de la collection Les Référentiels des Collèges

Vous êtes jeune médecin généraliste installé dans la ville de Royan. Vous voyez en consultation un nourrisson de sexe féminin âgé de 10 mois, premier enfant d’un couple sans antécédent notable. Cette petite fille est née au terme de 38 SA avec un poids de 3 200 g. En dehors d’une gastroentérite aiguë à l’âge de 3 mois, elle n’a pas d’autre antécédent particulier. Elle a été vaccinée aux âges de 2 et 4 mois par un vaccin hexavalent + le vaccin pneumococcique conjugué à 13 valences. Elle est gardée en crèche depuis 3 semaines. L’enfant est conduite en consultation en raison de la survenue d’une éruption cutanée ayant débuté la veille au soir au niveau du visage, sans fièvre. Il n’y a pas de contage infectieux dans l’entourage. Son état général est conservé. T° = 37,8 °C ; FC = 120/min. Il existe une éruption maculopapuleuse au niveau du visage et du thorax, sans élément vésiculeux ou purpurique. L’auscultation cardiopulmonaire est normale de même que l’examen neurologique. Le pharynx est érythémateux. Vous évoquez le diagnostic de rubéole.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Cas clinique Dermatologie de la collection Les Référentiels des Collèges

Cas clinique 10
Madame B., âgée de 72 ans consulte pour des douleurs hémifaciales droites évoluant depuis 3 mois. Il s’agit de douleurs paroxystiques, lancinantes, en éclair, durant quelques secondes mais récidivant fréquemment de jour comme de nuit. Elles sont localisées à la partie droite du front et à la région péri-orbitaire droite. L’interrogatoire apprend que pendant les deux premières semaines d’évolution les douleurs étaient accompagnées de vésicules et de croûtes sur la partie droite du front et du nez. L’examen neurologique est normal en dehors d’une légère hypoesthésie de la zone douloureuse. Ces douleurs sont sources d’insomnie et d’un syndrome dépressif avec amaigrissement de 5 kg. Elle n’a jusqu’à présent bénéficié d’aucun traitement.

Voir l’intégralité de l’article ≫

QCM Urgences-Réanimation-Anesthésie pour les ECNi

Mon score:  

Mon Classement:  

 

Vous venez de faire les 5 premiers QCM du chapitre 22 Entraînement de l’ouvrage Urgences Réanimation Anesthésie dans la collection Cahiers des ECN.

Voir l’intégralité de l’article ≫

Dossier progressif Pneumologie Focus ECNi

DP 25 (+)

Une patiente de 57 ans est suspecte d’embolie pulmonaire. Le 22/10/2015, la patiente constate l’apparition d’une dyspnée d’effort sans douleur thoracique ni toux. Le 24 octobre, une douleur de la partie supérieure du tibia gauche soulagée par la prise de paracétamol apparaît, suivie d’une douleur xyphoïdienne localisée, majorée à l’inspiration. La patiente consulte au SAU le samedi 24 octobre au soir.
Cette patiente présente comme antécédents :

Voir l’intégralité de l’article ≫

Dossier progressif Cardiologie Focus ECNi

DP 13 (+++)

Un homme de 75 ans est amené aux urgences après plusieurs « malaises » brefs non traumatiques. Il est suivi pour une hypertension artérielle traitée par un inhibiteur de l’enzyme de conversion et un bêtabloquant mais n’a pas consulté depuis plusieurs années. Il n’a pas d’autre facteur de risque cardiovasculaire. D’après l’interrogatoire de la femme du patient systématiquement présente lors des malaises, il s’agirait plutôt de pertes de connaissances brèves. Il s’agit en fait du 5e épisode en quelques mois : les premiers ont eu lieu la nuit alors qu’il s’était levé pour aller uriner, mais les 2 derniers à l’effort modéré (marche rapide). Votre examen initial trouve des bruits du cœur réguliers et lents, un souffle systolique râpeux (connu d’après le patient), un souffle carotidien bilatéral prédominant à droite. L’auscultation pulmonaire est libre, l’examen neurologique est normal.

Voir l’intégralité de l’article ≫